AccueilAccueil  Portail*Portail*  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Les 4 temps sont en avant ??? oui ou non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coyote.
Admin


Masculin
Nombre de messages : 12841
LOCALISATION (ville/city) : Laval & Lac Simon
VOS PRODUITS YAMAHA : APEX XTX LE 16, YFM 87,GP 292 75, SL 338 72
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Les 4 temps sont en avant ??? oui ou non ?   Jeu 29 Mai 2014, 19:53

Are 4-Strokes Really Closing the Gap?

Ross Halvorson   Fri, May 23 2014



Beaucoup des plus grandes réalisations de l'industrie de la motoneige dans le marché de la consommation peut être retracée sur les pistes de course. Nous sommes une fois de plus à la piste pour voir si il ya des preuves de ce que tous les médias (y compris AmSnow) ont dit récemment. Sont motoneige 4 temps vraiment rapprochent de machines 2-temps?

Beaucoup de favoris innovations de motoneige des consommateurs ont migré de la piste à la salle d'exposition. Une grande partie de nos châssis moderne, les moteurs, les suspensions et plus qui a commencé comme une idée farfelue qui a été conçu, testé et mis au point le jour de la course. Pourquoi le moteur 4-temps serait-il différent?

Alors que le moteur 4-temps a été autour depuis des années, et trois des quatre grands constructeurs de produire actuellement un traîneau 4-temps, il ya toujours eu une mentalité «nous contre eux». Traditionnellement, 4-temps apporter un plus efficace, l'avantage peu d'entretien à la table. 2-temps ont toujours revendiqué un avantage dans les performances haut de gamme et la maniabilité légère.

Tout ce qui pourrait être en train de changer, au moins selon les données de la piste de course. Jetez un oeil à la fabricant le plus la peau dans le jeu 4-temps Yamaha. Leur ligne de motoneige est entièrement dépendante de moteurs 4-temps et leur succès.

Yamaha a été représentée dans les rangs professionnels des trois plus grands circuits aux États-Unis - ISOC Snocross (quatre premiers tours), USCX (toute la saison) et RMSHA (toute la saison). Les deux premiers week-ends de l'ISOC Snocross ont été examinés comme une répétition générale de toutes sortes pour l'équipe d'usine Yamaha pour la prochaine saison de USXC. Pas de traîneaux Yamaha ont fait les finales de tout événement Pro-Open ces deux premiers week-ends.

C'est OK avec l'équipe bleue. Ils avaient un traîneau de première année dans le SR Viper 2014 pour composer en préparation pour la saison USXC. Ski de course a un peu plus de succès que les coureurs Yamaha étaient finition très compétitif dans le top cinq de plusieurs événements. Cependant, ils n'ont pas réussi à percer le top cinq dans les points de la saison classement final.

Il était dans les montagnes (probablement le plus improbable des trois circuits) que Yamaha a vu le plus grand pas en avant sur le circuit RMSHA. Gavin boules de l'équipe Yamaha, Tchad Jorgensen et Nathan Titus étaient toujours parmi les meilleurs concurrents dans leurs classes respectives, chaque pied en marchant sur le podium.

Boules mis le point d'exclamation sur la saison pilotage de la nouvelle Viper SR M-TX en terminant premier de la classe 700 améliorée à la course de côte de Jackson Hole - considéré par beaucoup comme l'un des parcours les plus difficiles pour les coureurs RMSHA. Ce fut une fin étonnante de la saison pour certains, et peut-être la Yamaha tremplin doit catapulter leur assaut sur la 2-temps de part de marché dans l'année à venir.

Alors que le débat entre les deux - et les moteurs 4-temps est lié à la rage depuis un certain temps dans l'industrie de la motoneige, vous ne pouvez pas nier le succès croissant des machines 4-temps ont vu dans les circuits de course traditionnellement dominés par les traîneaux à 2 temps. Et si l'histoire est une indication, les tendances dans les courses deviennent souvent des tendances dans le garage de Joe moyen.




6
 


Many of the snowmobile industry’s biggest accomplishments in the consumer market can be traced back to the race tracks. We once again look to the track to see if there’s evidence of what all the media outlets (including AmSnow) have been saying recently. Are 4-stroke sleds really closing in on 2-stroke machines?

Many of the consumers’ favorite snowmobile innovations have migrated from the track to the showroom. Much of our modern chassis, engines, suspensions and more started as some harebrained idea that was designed, tested and perfected on race day. Why would the 4-stroke engine be any different?

While the 4-stroke engine has been around for years, and three of the four big OEMs currently produce a 4-stroke sled, there’s always been an “us-versus-them” mentality. Traditionally, 4-strokes bring a more efficient, low-maintenance advantage to the table. 2-strokes have always claimed an edge in high-end performance and lightweight maneuverability.

All that might be changing, at least according to data from the race track. Take a look at the manufacturer with the most skin in the 4-stroke game, Yamaha. Their snowmobile line is entirely dependent on 4-stroke engines and their success.

Yamaha was represented in the Pro ranks of the three largest circuits in the U.S. – ISOC Snocross (first four rounds), USCX (entire season) and RMSHA (entire season). The first two weekends of ISOC Snocross were looked at as a dress rehearsal of sorts for Yamaha’s factory team for the upcoming USXC season. No Yamaha sleds made the finals of any Pro-Open event those first two weekends.

That was OK with Team Blue. They had a first-year sled in the 2014 SR Viper to dial in preparation for the USXC season. Crosscountry racing brought slightly more success as Yamaha racers were very competitive finishing in the top five of multiple events. However, they failed to crack the top five in the final season points standings.

It was in the mountains (probably the most unlikely of the three circuits) that Yamaha saw the largest step forward on the RMSHA circuit. Team Yamaha’s Gavin Balls, Chad Jorgensen and Nathan Titus were consistently among the top competitors in their respective classes, each stepping foot on the podium.

Balls put the exclamation point on the season piloting the new SR Viper M-TX by finishing first in the 700 Improved class at the Jackson Hole Hillclimb – considered by many to be one of the most challenging courses for RMSHA riders. It was a stunning end of the season to some, and perhaps the springboard Yamaha needs to catapult their assault on the 2-stroke market share in the coming year.

While the debate between 2- and 4-stroke engines is bound to rage on for some time in the snowmobile industry, you cannot deny the growing success 4-stroke machines have seen in the race circuits traditionally dominated by 2-stroke sleds. And if history is any indication, trends in racing often become trends in Average Joe’s garage.

_________________

   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passion-yamaha.com
 
Les 4 temps sont en avant ??? oui ou non ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MOTONEIGE :: DISCUSSION GÉNÉRALE-
Sauter vers: